Inscrivez-vous

Nos conférenciers

Lors de la journée du 23 mars, les agriculteurs et participants auront la chance d’assister à 4 conférences parmi un choix de 10. Au total, 10 animateurs offriront des conférences lors de 3 blocs de temps. Les participants pourront décider de leur horaire en fonction de leurs besoins et domaine(s) de production(s).

Végétal

Production laitière

Production avicole

Gestion

Conférencier vedette

Perspectives économiques pour l’agriculture en 2018

Jean-Philippe Gervais Ph. D.
Jean-Philippe Gervais Ph. D.Vice-président et économiste agricole en chef

Biographie

Jean‑Philippe Gervais est vice-président et économiste agricole en chef à Financement agricole Canada. Avant de se joindre à FAC en 2010, M. Gervais était professeur d’économie agricole à la North Carolina State University et à l’Université Laval. Il était aussi titulaire de la Chaire de recherche du Canada en agroindustrie et commerce international à l’Université Laval. M. Gervais est l’ancien président de la Société canadienne d’agroéconomie. Il a obtenu son doctorat en économie de l’Université d’Iowa State en 1999.

Sommaire de la conférence

Valeur du dollar canadien, taux d’intérêt, négociations commerciales ont tous une incidence sur le revenu des exploitations agricoles. Prendre connaissance de l’environnement économique permet de saisir les opportunités qui se présenteront en 2018.

Vendredi 23 mars de 9h30 à 10h30

Volet végétal

Maladies végétales

Marc Maisonneuve
Marc MaisonneuveDirecteur de territoire

Sommaire de la conférence

À venir.

Biographie

À venir.

Vendredi 23 mars de 11h00 à 12h15

L’utilisation des drones en agriculture de précision : mythes, réalités, défis et perspectives

Philippe Vigneault
Philippe VigneaultProfessionnel de recherche

Sommaire de la conférence

L’agriculture de précision offre beaucoup de possibilités afin d’améliorer les pratiques agricoles dans un contexte de développement durable. Elle vise entre autres à réduire de façon considérable les impacts des intrants (engrais, pesticides) et, ultimement, à prendre des décisions mieux adaptées aux besoins de la culture. L’évolution des pratiques agricoles passe par : 1) l’intégration des technologies ; 2) la mise en valeur des données de plus en plus disponibles (big data,) et ; 3) une meilleure utilisation des données météorologiques. La télédétection est une des principales sources de données pour l’agriculture de précision.

Cette présentation vise à montrer comment l’utilisation des drones en agriculture de précision peut contribuer à améliorer les pratiques agricoles. Il sera question de : 1) l’état de l’art et les avancées depuis les dix dernières années ; 2) les nombreux défis de composer avec des images à très haute résolution spatiale ; 3) les contraintes liées aux types de capteurs, la logistique et la règlementation et ; 4), les perspectives d’avenir.

Biographie

Philippe Vigneault a obtenu son diplôme en géographie physique et environnementale de l’Université de Montréal en 1996. Depuis 1999, il occupe un poste de professionnel de recherche au centre de R et D de St-Jean-sur-Richelieu pour le compte du ministère d’Agriculture et Agroalimentaire Canada dans l’équipe du Dr Nicolas Tremblay, où il contribue à la rédaction d’articles scientifiques, de rapports et à la mise en place de méthodes innovantes d’acquisition des données à référence spatiale. Il occupe présentement le rôle de coordonnateur pour le Groupe de Spécialité Technologique en géomatique et technologies de l’agriculture de précision.

Vendredi 23 mars de 13h30 à 14h45
Vendredi 23 mars de 15h00 à 16h15

Production laitière

La gestion des données à la ferme : la puissance des données analytiques…

Amélie Mainville
Amélie MainvilleDirectrice canadienne des services techniques laitiers

Sommaire de la conférence

Une augmentation de l’automatisation des entreprises agricoles crée une disponibilité de données indispensable pour la gestion et l’amélioration de l’efficacité des fermes laitières. Cette charge d’analyser les données, souvent de logiciels multiples, engendre le besoin pour un système intégré et une expertise analytique pour l’interprétation de ses données. La solution est dans la consolidation des données des programmes de gestion/reproduction, d’alimentation, de contrôle laitier, de robotisation, etc.   L’efficacité gagnée avec l’analyse des données peut avoir un impact direct sur la productivité et rehausse le potentiel de votre troupeau.

Biographie

Amélie Mainville Nadon, BSc. MSc., Directrice canadienne des services techniques laitiers chez Purina/Cargill depuis 11 ans, Amélie a complété un Baccalauréat en sciences animales et une Maîtrise en nutrition des vaches laitières à l’Université de Guelph.  Maître Certifié «Signes de Vaches» (Cow Signals Master Trainer), Amélie évoque une passion pour la productivité des fermes laitières avec comme concentration; le confort animal, l’analyse des données, l’automatisation, l’alimentation et la rentabilité.

Vendredi 23 mars de 11h à 12h15
Vendredi 23 mars de 13h30 à 14h45

Facteurs qui influencent la rentabilité d’une entreprise laitière

Alain Bouvrette et Mario Leclerc
Alain Bouvrette et Mario LeclercCo-fondateur(s)

Sommaire de la conférence

Êtes-vous déjà posé la question, pourquoi certains producteurs laitiers semblent être plus rentable que d’autres? Et pourquoi le sont-ils? Suis-je moi-même rentable dans mon entreprise? Et enfin comment pourrais-je devenir plus rentable?
Cette présentation fera ressortir certains facteurs qui peuvent influencer la rentabilité. Nous nous baserons sur des exemples que nous avons observés au cours de nos années d’expérience dans le domaine. Nous aborderons des sujets comme qualité des fourrages, inventaires, infrastructures, etc.. Évidemment, vous connaissez plusieurs de ces réponses. Mais nous toucherons ces sujets sous plusieurs angles qui vous feront remettre en question votre vision. À partir d’exemple concret, nous apporterons des pistes de solutions à votre succès futur.

Biographie

Mario Leclerc est conseiller et co-fondateurs d’Agtrek Nutrition depuis déjà plus 20 ans. Fort d’une expérience très pratique, il donne des conseils aux producteurs laitiers afin que leurs entreprises soient plus rentables. Mario a donné plusieurs conférences sur le sujet de la nutrition et de la gérance des fermes laitières à travers le Canada.
Alain Bouvrette est conseiller en nutrition pour Agtrek depuis déjà presque 2 ans. Il était lui aussi un des cofondateurs. Il a acquis beaucoup d’expérience dans le domaine du financement agricole, entre autres avec Financement Agricole Canada, la Banque TD ainsi que la Caisse Populaire pour ensuite revenir à ces anciennes passions. Il est également propriétaire d’une petite ferme ou il fait, avec son épouse, l’élevage de dindes.

Vendredi 23 mars de 15h00 à 16h15

Production avicole

Volières et pondeuses en libertés

Marie Fredette
Marie FredetteAgr. Représentante en production avicole

Sommaire de la conférence

À venir.

Biographie

À venir.

Vendredi 23 mars de 11h00 à 12h15

Vaccination de la volaille

Christian Hébert
Christian HébertPremier chef de territoire, Aviaire

Sommaire de la conférence

À venir.

Biographie

À venir.

Vendredi 23 mars de 13h30 à 14h45

Poulet nourri au grain sans antibiotique

Jean-Philippe Doyon
Jean-Philippe DoyonMédecin vétérinaire en production avicole

Sommaire de la conférence

À venir.

Biographie

À venir.

Vendredi 23 mars de 15h00 à 16h15

Gestion et communication

De la science à la semence

Ian Affleck
Ian Affleck Directeur Exécutif, Biotechnologie Végétale

Biographie

M. Affleck travaille avec les intervenants agricoles et les gouvernements nationaux et internationaux à l’élaboration de politiques, de règlements et de travaux scientifiques liés à la biotechnologie végétale. Avant de se joindre à CropLife Canada, M. Affleck a travaillé à l’Agence canadienne d’inspection des aliments pendant 10 ans. M. Affleck est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’agriculture du collège d’agriculture de la Nouvelle-Écosse, Il est également titulaire d’une maîtrise en agriculture de l’Université de Guelph, spécialisée en horticulture et en sélection végétale.

Avant de se joindre à CropLife Canada, Darell Pack a travaillé pour le gouvernement fédéral pendant 25 ans à Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Plus récemment, il a été directeur des communications régionales, des médias et des consultations à AAC. Darell détient un diplôme en sciences politiques et une mineure en français de l’Université de Lethbridge. Darell a grandi dans le sud de l’Alberta, où il était responsable de la traite d’une vache à l’âge de cinq ans.

Derell Pack
Derell PackDirecteur, affaires réglementaires provinciales et relations avec les intervenants

Sommaire de la conférence

L’agriculture est l’une des industries les plus technologiquement avancées du Canada. Les innovations en sélection végétale remontent à des milliers d’années. Depuis que l’agriculture existe, les hommes travaillent à améliorer les plantes pour les rendre plus robustes et rehausser leur goût.

Au Canada et ailleurs dans le monde, les sélectionneurs végétaux et les scientifiques poursuivent cette tradition. Au moyen des innovations en sélection végétale, telle la biotechnologie, ils produisent des cultures dotées de caractères nouveaux et offrant un vaste éventail d’avantages, tant aux producteurs agricoles qu’aux consommateurs. C’est en partie grâce à ces améliorations que les agriculteurs peuvent produire davantage à l’hectare qu’à tout autre moment de l’histoire et approvisionner les Canadiens en aliments qui sont parmi les plus sûrs au monde. De la science à la semence, explique les différentes étapes que franchissent les cultures mises au point grâce aux innovations en sélection végétale, depuis la recherche initiale et la découverte jusqu’à leur utilisation par les agriculteurs.

Vendredi 23 mars de 11h à 12h15
Vendredi 23 mars de 13h30 à 14h45

Comment présenter un projet à son directeur de compte? La préparation avant tout!

Luc Gagné
Luc GagnéAgronome - Conseiller en gestion d’entreprises agricoles.

Sommaire de la conférence

Est-ce que la rencontre avec son directeur de compte est le moment crucial pour la réalisation ou non d’un projet?  N’y aurait-il pas lieu d’avoir une bonne préparation bien avant cette présentation?  Dans cette conférence nous aborderons les principaux éléments d’une rencontre avec son directeur de compte mais vous serez à même de constater que plusieurs éléments de la rencontre touchent davantage les qualités du producteur et sa vision que les éléments techniques du projet.  Quelles sont ses qualités recherchées et comment pouvons-nous déterminer une vision qui permettra de faciliter la rencontre avec son directeur de compte?

Depuis plusieurs années, Raymond Levallois et Jean-Philippe Perrier, professeurs à l’Université Laval en agroéconomie, ont développé une approche de planification stratégique pour les producteurs agricoles.  Dans l’évaluation d’un projet, cette démarche est fondamentale.  Un processus de planification stratégique suppose que tous les membres d’une entreprise agricole prennent un temps d’arrêt pour se questionner sur ce qui est important pour eux, leurs valeurs, leur mission et vision d’entreprise ainsi que sur des projets à mettre en place selon un échéancier à établir, le tout en lien avec la situation technicoéconomique de la ferme.

Biographie

Je suis fils de producteur laitier, co-propriétaire d’une terre agricole et d’une entreprise de culture.  J’ai fait mes études à l’ITA de La Pocatière (1989-1992) et mon Baccalauréat en agro-économie au Collège MacDonald de l’Université McGill (1993-1995). Mon objectif de carrière est d’aider les producteurs agricoles à améliorer l’efficacité de leur entreprise et à mieux vivre de l’agriculture.  Le Groupement de gestion agricole de l’Ontario (GGAO) où je travaille depuis 1995 me permet de combler cet objectif.  Je travaille activement avec plus de 75 entreprises agricoles du milieu laitier, céréalier, œufs de consommation, dindes et poulet à griller.

J’ai participé à la création d’autres structures dont le GGA du Manitoba (1996), CUMA franco-agri (1997), le groupement de gestion agro-environnementale de l’Ontario et plusieurs autres. Je suis particulièrement fier de la notoriété que le GGAO a acquise au cours des années.

Vendredi 23 mars de 15h00 à 16h15

Inscrivez-vous
Haut de la page